Accueil > La troupe > Catherine Germain
Comédienne, formatrice
Catherine Germain est née en Touraine dans une famille de paysans.

Après trois années passées à La Rue Blanche (ENSATT), elle rencontre François Cervantes en 1986 l’année où il crée la compagnie L’entreprise.

Depuis cette date, elle collabore et joue dans la plupart des créations de la compagnie : Bars - Le venin des histoires - La curiosité des anges - On a marché sur la terre - Quelques jours avant l’équinoxe de printempsMasques - Le sixième jour - L’épopée de Gilgamesh - Le voyage de Penazar - Le retour de Penazar à Bali - Les Nô européens - Le concertVoisin - Les clownsUne île - Le dernier quatuor d’un homme sourdUn amour - Pays à vendre - La distance qui nous sépare - Carnages - L’épopée du grand nord

Sa collaboration avec François Cervantes tout au long de ces années a donné lieu à une recherche approfondie sur le travail de l’acteur, notamment dans le domaine du clown – création du clown Arletti dès 1988 dans La curiosité des anges - et du masque. Son travail s’est axé autour de l’écriture de François Cervantes.
Depuis 2006, elle propose des « veillées masque » soirées d’improvisation avec des masques.

Elle enseigne pendant plusieurs années au CNAC, Centre National des Arts du Cirque à Chalons en Champagne (1994-1996) et dispense son enseignement également dans le cadre d’écoles d’acteurs, conservatoires (Conservatoire d’Avignon, ERAC, ENSATT, L’Académie...). Elle dirige des stages et ateliers pour comédiens professionnels ou public amateur, en France et à l’étranger (Inde, Java, Bali, Océan Indien, Norvège).

En 2001 et 2004, elle travaille comme récitante avec les musiciens de l’Orchestre du Louvre de Grenoble sous la direction de Mirella Giardelli.
Elle joue en 2005 dans la pièce Plus loin que loin de Zinnie Harris, mise en scène par Pierre Foviau, artiste associé à la scène nationale de Dunkerque.

Invitée par le danseur chorégraphe Thierry Thieû Niang en octobre 2007, elle participe à une Carte blanche au Théâtre des Salins à Martigues. De cette rencontre naîtra le désir d’aller au plateau ensemble : ils créent Un amour pour lequel ils invitent quatre metteurs en scène, quatre regards : François Cervantes, Patrice Chéreau, Laurent Fréchuret et François Rancillac (2009).

En 2008, elle crée Médée sous la direction de Laurent Fréchuret, directeur du Centre Dramatique National de Sartrouville, texte d’Euripide dans une traduction de Florence Dupont. Création octobre 2009 à Sartrouville, reprise en octobre 2010.

Catherine Germain rencontre l’écriture à l’occasion du travail sur le masque. Elle écrit avec François Cervantes Le clown Arletti, vingt ans de ravissement, co-édité par les Éditions Maison et les éditions Magellan & Cie, 2009 : ce livre témoigne de la collaboration insolite entre un auteur et une actrice.

ÉCRITURE[S]
Instants de tournée
Histoires de clowns
Les carnets d’une actrice
L’atelier du lundi
Le clown Arletti, vingt ans de ravissement, co-édition éditions Maison/ éditions Magellan & Cie, 2009