« Il me semble que le public est aujourd’hui presque entièrement un public d’exilés, suite aux migrations, aux guerres, à l’expansion de l’industrie, aux échanges internationaux. C’est l’histoire de notre vingtième siècle : familles, tribus, communautés ont éclaté. Je me pose, sans nostalgie de ce qui fut, la question de la communauté de ceux qui ont perdu leurs arbres généalogiques, leur terre ou leur histoire. Je cherche un théâtre qui traverse les frontières, qui ne soit pas arrêté par des références culturelles et qui parle directement aux spectateurs. » François Cervantes

Création en cours, Face à Médée
entrer